Month: octobre 2012

Les choses à faire avant mes 25 ans

Cette semaine j’aurais 25 ans. Voilà c’est dit. En réalité ça me fout un petit coup au moral. C’est vrai, la gamine que j’étais il y a 10 ans se disait qu’à 25 ans elle serait adulte. Au final quand je me vois j’ai toujours l’impression d’avoir 17 ans. Au fond on se réveille pas un beau matin en se disant « ayé je suis une adulte ! ». Si ces dernières années m’ont bien appris quelque chose c’est que l’âge adulte est une belle utopie. En tout cas pour ma part, j’ai pris le parti de rester une gamine aussi longtemps que possible. Mais malgré tout ça, y’a pas , ça me déprime d’avoir 25 ans. Histoire de m’auto remonter le moral en attendant l’heure fatidique j’ai dressé un petit bilan. Alors non, avant mes 25 ans, je n’ai pas : voyagé-super-loin-en-mode-rebelle-sac-à-dos eu de gros conflit avec mes parents abusé de l’alcool ou des drogues pris une coloc avec mes meilleures copines tout plaquer pour faire un truc fou-fou totalement inconscient (quoique) Par contre j’ai fais …

American Horror Story Asylum : on prend les mêmes et on recommence ?

La saison 2 d’American Horror Story dénommée Asylum a débarqué le 17 Octobre dernier.  Particularité pour cette série : nouvelle saison = nouvelle histoire. Certains des acteurs restent donc, mais dans de nouveaux rôles. La saison 2 d’American Horror Story se passe en 1964 et suit la vie des patients, des docteurs et des infirmières de l’asile psychiatrique de Briarcliff. Dès le premier épisode on est de suite plongé dans l’ambiance. La saison va être glauque comme la première et pleine de mystères. Le procédé déjà utilisé dans la saison 1 de mise en relation des événements à deux époques différentes est repris dès le début. Certains acteurs sont aussi de nouveau de la partie dont Tate <3 joué par Evan Peters et Jessica Lange qui m’avait horripilé dans la première saison. Au final de ce point de vue là, on prend les mêmes et on recommence. Dès le premier épisode d’Asylum, Sister Jude jouée par Jessica Lange me débecte ! L’histoire en elle-même part un peu dans tout les sens et a du mal …

My little color box : la little box d’octobre

Faire des articles sur les box ce n’est pas habituellement ma grande passion. Cependant en plus d’un an de box c’est bien la première fois que je suis satisfaite de ce que j’ai reçu. Vu que ça risque pas de ré-arriver de sitôt, autant en parler une bonne fois pour toute ! C’est parti pour le déballage: Première chose : beaucoup moins de paperasse. Pour le coup le petit bouquin est vraiment sympa L’accessoire est chouette: un foulard à pois <3 Beaucoup plus facilement portable que le col claudine du mois dernier Côté goodies : des masking tape et une boisson énergisante. Sympa ! Et enfin les produits de beauté, au nombre de 3. Full Calvin Klein pour moi et full rouge, ça tombe bien c’est le genre de produits « basique » dont on a toujours besoin. Et un baume Carmex dont j’ai beaucoup entendu parler, ça sera l’occasion de tester Voilà en définitive, en plus d’un an, j’ai enfin reçue une box qui me plaît. Moi contente ! Merci MLB

Envies lecture

Les bouquins et moi c’est un peu une histoire compliquée. Quand j’étais gamine je passais la majeure partie de mon temps le nez dans les bouquins. J’étais ce genre de gamine un peu à l’ouest totalement dans son monde. J’ai continué à lire pas mal en vieillissant. Tout ce qui me tombait sous la main sans style ou genre de prédilection. Puis est venu le temps de la fac de lettres où je suis restée deux ans et où lire est devenu un vrai calvaire. Je ne prenais plus aucun plaisir à lire car je ne devais pas seulement lire mais aussi disséquer les mots, les textes. Qu’avait voulu dire l’auteur ? A quoi servait les figures de style utilisées? Bref une horreur. J’ai quitté la fac de lettres et j’ai bien mis 2 ans avant de ré-ouvrir un bouquin. Comme ça simplement, juste pour le plaisir de lire. Aujourd’hui mon rapport à la lecture est moins compulsif que quand j’étais jeune et j’ai des phases où je dévore et d’autres où je ne touche …

République hôtel à Paris : un hôtel pas comme les autres

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter un hôtel parisien qui a trouvé grâce à mes yeux. Attention pas que je sois super compliquée mais avec un budget inférieur à 100€ la nuit pour un hôtel devant être en plein centre (contrainte pro oblige) on tombe parfois mal. Pour mon dernier déplacement pro à Paris, j’avais une nuit à passer sur place et je voulais être dans le quartier République pour deux choses : la ligne de métro pour aller travailler la présence du meltdown (un barcraft) où j’avais prévue de passer la soirée pour voir mes copines les madmoizergs. Quelques recherches google plus tard, je tombais sur le République Hôtel et là vraiment coup de bol : il est dans la rue du Meltdown, du genre en face! Hyper pratique et dans mes prix (85€ la nuit pour une personne). Je réserve sans trop me poser de questions et me retrouve donc là bas quelques jours plus tard. Et là bonne surprise : cet hôtel est super chouette ! Déjà le prix est plus que …