Month: mars 2013

Ces fringues qui étaient tendances quand on était au collège et au lycée

Suite à mon dernier article, j’ai eu envie de faire un petit voyage en arrière dans le temps à l’époque du collège et du lycée. Si tu es un individu (principalement féminin) d’environ 25 ans, tu devrais retrouver ici des choses qui faisaient parties de ton quotidien… Côté pompes Ah les chaussures du début des années 2000. On a porté des choses quand même improbables comme les baskets compensées écrase merde. Celles là sont noires et plutôt « sobres » mais comme j’étais une petite folle au collège, les miennes étaient oranges fluo! Ce qui était surtout génial avec ces godasses, c’est qu’elles étaient d’une super qualité ! Au bout de quelques semaines, la semelle s’affaissait et faisait splock splock quand on marchait.   Puis est venue l’époque du lycée où pour être cool on portait tous les mêmes pompes : des vans ou des Buffalo à flamme. Attention, on ne les portait pas n’importe comment. Déjà plus elles étaient déguelasses et crados, mieux c’était. Ensuite il ne fallait surtout pas faire les lacets et donc porter …

Pourquoi je bénies le fait de ne pas avoir eu Facebook au lycée.

J’ai eu le bac en 2005. Rétrospectivement et dans la bouche de mon petit frère de 18 ans, cela fait de moi une vieille conne. Clairement, même si je ne suis pas vieille d’un point de vue physique, mon adolescence est loin derrière moi, surtout depuis que je paye des impôts. Bref. Tout à l’heure, je lisais un article sur madmoiZelle intitulé « ces trucs que j’ai fait pour devenir cool et populaire« .  L’auteure y évoque l’étalage qu’elle a pu faire de sa vie privée sur le réseau social afin d’acquérir une petite revanche personnelle sur ses années lycées bien vides en vie sociale. Et là BIM j’ai réalisé. Quand moi j’étais au lycée, il n’y avait pas facebook, pas twitter, pas instagram. Zéro réseaux sociaux suffisamment tendance pour que tout le monde les utilise. Aujourd’hui si je vis des réseaux sociaux (via mon Job qui inclue du community management), il y a 8 ans ces outils m’étaient totalement inconnus et pourtant à l’époque du lycée, ils auraient pu changer ma vie…et pas forcément en bien …