Mlle Déco, S'inspirer et découvrir
comments 6

Comment j’ai désencombré mon intérieur …

comment-trier

Depuis aussi loin que je me souviennes j’ai toujours été une accumulatrice. Petite j’adorais avoir pleins de choses, collectionner les petits personnages des kinder et les jouets Macdo. En grandissant je collectionnais les fringues et le maquillage. Puis est venu le temps de l’âge adulte et je n’ai pas changé d’un poil ! Je me suis retrouvée de déménagement en déménagement à trimballer des trucs qui avaient plus de 20 ans. Un exemple concret ? j’avais gardé TOUS mes premiers soutiens-gorge ! Autant vous dire que je rentre plus un bout de nichon dedans même si je ne suis pas franchement bien pourvue par la nature. Bref j’accumulais depuis des années et je manquais clairement de place.

Et puis j’ai rencontré Magali…

C’était il y a 1 an et demi. On est très vite devenues amies, et j’ai suivi au jour le jour son intérêt grandissant pour le désencombrement/rangement/organisation. Cet intérêt est devenu si grand qu’elle en a fait son métier et maintenant elle intervient chez les bordéliques accumulateurs comme moi en tant que coach en rangement.

Désencombrer : les étapes d’un long cheminement.

On a commencé à « bosser » toutes les deux sur mon soucis il y a quelques mois. Car autant vous le dire tout de suite :  trier, jetter, ranger ça ne se fait pas en un jour ! Ca va bientôt faire facile 6 mois que l’on se fait des sessions régulières avec Magali et ce n’est pas fini.

Concrétement on attaqué plusieurs chantiers :

  • le tri et l’organisation de mon dressing et celui de ma fille
  • mon bureau
  • ma cuisine
  • mes placards de salle de bain
  • et même mes WC y sont passés !

Voici donc ce que je gardes en tête quand je me lance seule ou avec Mag dans une session « vite jettons j’en peux plus de toutes ses merdes »^^

  1. La patience ! Et oui ça ne se fait pas en un jour, et il faut accepter que l’on ne pourra pas totalement ré-organiser son chez-soi en une journée ou un week-endcomment-trier
  2. Trier comment on fait ? Perso je réponds à plusieurs questions pour savoir si je gardes ou non un objet : est-ce que je m’en sers ? est-ce que ce truc me plait vraiment ? est-ce qu’il est en bon état ? est-ce que je ne pourrais pas trouver une alternative plus « éco-friendly » ? C’est comme ça que j’ai peu à peu abandonné par exemple les gels douches industriels. Je m’en servais, j’adorais collectionner différentes odeurs mais franchement qui a besoin de 15 gels douches aux compositions dégueux ? Depuis c’est savon de marseille écolo et ma salle de bain est beaucoup plus jolie ;) Et de temps en temps je me fais plaisir avec UN seul gel douche du commerce.

    comment-trier

    L’intégralité des produits dont j’ai besoin sous la douche est là ! Savon pour le corps, shampoing, après shampoing et savon pour le visage

  3. Que faire des choses qui doivent quitter ma maison ? Parce que c’est bien beau de trier mais encore faut-il, je pense éviter de générer des tas et des tas de déchêts. Alors je jette ce qui est cassé. Je mets à vendre sur le bon coin ou encore des groupes facebook locaux ce qui a une valeur marchande et je donne tout le reste à Emmaus (vêtements, ustensiles de cuisine, livres, DVD, peluches,…) . L’avantage dans mon Emmaus c’est que ce qui n’est pas vendu est recyclé donc encore une fois on limite notre impact sur l’environnement.
  4. Comment organiser ce que je garde ? Ici on procéde par « zones ». Dans mon dressing je plies autant que possible à la verticale et j’utilise des boites si je n’ai pas de tiroirs). Dans ma salle de bain j’ai un panier soins du visage, un autre soins du corps, un dédié aux produits de la poulette, un pour l’homme,…Dans la cuisine j’ai optimisé mes déplacements en plaçant par exemple les tasses et cuillères prêt de mon petit coin avec ma bouilloire, mon thé et la cafetière…comment-trier
  5. Comment éviter que le bordel ne revienne ? Déjà une fois que le gros du désencombrement est fait, logiquement il y a moins de choses à ranger. Une fois que c’est organisé chaque chose a une place bien spécifique. Et surtout une fois que l’on a goûté au petit plaisir d’une maison rangée, on a tendance à automatiquement arrêter les achats inutiles. Ce qui m’amène au point suivant ….
  6. Je fais des économies ! Honnêtement dans ma tête c’est assez binaire : je ne me casses pas la tête depuis des mois pour que le bordel revienne. Du coup quand je suis face à une grosse envie de dépenser des sous je me poses les questions qui viennent à moi quand je suis en phase de tri : « est-ce que j’en ai besoin ? Est-ce que ça me plait vraiment ? Est-ce que c’est de bonne qualité ? Est-ce que c’est durable ? et où est-ce que je vais le ranger ? « . Depuis je n’achète quasiment plus de fringues de merde (aka ces pièces pas chères de mauvaise qualité qui seront démodées à la fin de la saison et qui vont encombrer mes placards pendant genre 12 ans). Je préfère m’offrir une belle pièce qui durera plutôt que 5 petites. C’est pareil pour les vêtements, la déco, les ustensiles de cuisine,…

    Sur la photo vous avez tous mes tee shirts, mes pulls légers, les shorts, les jupes et tous mes sous vêtements.

    Sur la photo vous avez tous mes tee shirts, mes pulls légers, les shorts, les jupes et tous mes sous vêtements.

Et les bienfaits autres que matériel ?

Hormis le fait de faire des économies, j’ai depuis quelques mois observé plein de petits bienfaits à avoir entrepris cette grande opération de tri/rangement.

Déjà je me sens mieux chez moi ! Je ne me sens plus étouffée par les objets. Je gagne du temps au quotidien parce que moins de choses à ranger et donc à nettoyer !

Faire ce travail de tri m’a aussi permis de prendre conscience du fait que cette consommation parfois excessive était mauvaise à la fois pour mon portefeuille mais aussi pour l’environnement. J’ai envie de revenir à des choses plus « simples ». Depuis je fais donc attention aussi aux produits de consommation courante comme les produits de beauté mais aussi l’alimentation ! J’achète bio ou local au maximum en faisant le marché ou en allant faire mes courses en boutique bio. Je me suis mise à cuisiner (l’achat du companion de Moulinex aide) et je n’ai pas acheté un plat surgelé tout prêt depuis des mois. Bref prends soin de moi et de ma famille par des petits gestes du quotidien.

Faire appel à un coach en rangement ?

Honnêtement, si Mag n’avait pas été là je n’en serais pas là où j’en suis aujourd’hui. J’aurais pu le faire seule bien-sûr mais ça aurait certainement pris beaucoup plus de temps et surtout je n’aurais pas eu toutes ses astuces et conseils pour vraiment avoir une ré-organisation durable. J’étais découragée par l’ampleur de la tâche et d’avoir Mag pour m’aider m’a aidé à passer le pas du « allez fini les conneries je m’y mets vraiment ».

Donc si vous recherchez un coach en rangement sur la Haute-Garonne ou le Tarn n’hésitez pas à prendre contact avec elle. Faire appel à un coach ne coûte pas si cher que ça et pour le coup c’est réellement un investissement qui changera quelque chose dans votre vie. Et puis vous verrez qu’avec les économies que vous allez réaliser dans les mois qui suivent, votre investissement sera vite rentabilisé ^^

IMG_6267_mini

Pour contacter Magali, ça se passe sur son site ou son compte Facebook !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez ce chouette article à vos amis ;)

6 Comments

  1. Coucou,

    lectrice assidue de ton blog (même si je ne commente que trèèèèès rarement), je me pose une question étant moi-même en plein désencombrement ou decluttering comme le disent si bien les anglo-saxons. Comme tu l’as bien noté, cela ce fait par étapes progressives etc.
    La question qui me taraude est la suivante (désolée pour le ton ampoulé, je suis en pleine rédaction de mémoire universitaire ><) : quid des créations d'enfant(s) ? Mon fils aura bientôt trois ans et entre les premières peintures, les bricolages de la crèche, du kindergarden etc. Je n'ai pas envie de jeter tout ça donc je me demandais si tu avais "sévi", gardé quelques des plus belles "oeuvres" ou rien de tout cela. Voilà! Belle journée

    Lo

    • MllePaul says

      Alors je dois avouer que je jette une grande partie de ses oeuvres :D en gros je garde dans une pochette les plus signifiants (premiers bonhomme, dessin fait à une certaine occasion avec la date dessus). Et on installe les dessins du moment sur le frigo. elle peut les changer quand elle veut mais en gros l’idée c’est quand même que je jette le plus gros.

  2. Je commence aussi, mais il y a du boulot! J’ai entendu hier à la radio la méthode BISOU , assez efficace à mon avis!

    • MllePaul says

      je ne connais pas cette méthode^^ je vais regarder ce que c’est . Bon courage en tout cas ;)

  3. Mon déménagement au Japon m’a permis de pouvoir faire aussi ce grand tri et quand je vois tout ce que j’ai donné/vendu/ou jeter, je me dis que j’accumulais au final pas mal de choses qui ne me servait à rien :) Au japon, ils ont cette facilité de faire les choses en minimaliste alors j’espère que cela va m’aider pour les prochains temps :p

  4. Le désencombrement, c’est le bien… Personnellement, je me suis toujours fait deux grosses sessions de tri par an d’aussi loin que je me rappelle. Je déteste sentir que mon environnement devient « pesant ». Si j’ai trop de choses, je le ressens immédiatement et ça me « pèse » littéralement…
    Mon seul point faible, ce sont les livres ! Je déteste lire sur ordinateur ou tablette (j’aime trop la sensation du papier sous mes doigts) et je lis relativement vite donc… Problème ^^
    Je ne sais pas si tu connais le site « Momox », pour se débarasser de ses livres/DVDs/Cds ? Cela permet de récolter quelques sous et de faire un tri par le vide plutôt conséquent. Le site prend en charge les frais d’envoi, il n’y a plus qu’à imprimer le bon d’envoi et filer à la Poste avec son carton de bouquins :) En France, je sais que la chaîne de librairie Gibert Joseph propose le même type de prestations…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>