Mlle Lifestyle
comments 7

Faire ses comptes avec un Kakebo

Je suis tombée sur mon Kakebo en me baladant chez  Cultura. Sur la couverture on peut lire « agenda de comptes pour tenir son budget sereinement ». Faire mes comptes c’est un peu le truc que je ne fais jamais. Grâce au dieu des internets, le suivi de compte en ligne existe et je me contentais de regarder de temps en temps où j’en étais. Grave erreur puisque le suivi en ligne ne permet pas vraiment de prendre en compte les chèques en attente de débit ou encore les gros prélèvements types impôts, taxe d’habitation, régularisation EDF et autres joyeusetés. Je me retrouvais donc souvent dans le rouge à cause d’une mauvaise visibilité. Entre l’état de mon compte en ligne au jour J et l’argent réel dans la nature prêt à se retirer de mon compte, il y a avait souvent une énorme différence. Du coup ce petit carnet me semblait potentiellement prometteur pour peu que je m’obligeais à prendre le temps d’y consacrer un petit moment chaque semaine.

Un kakebo c’est quoi ?

Ce petit livre nous vient du Japon. Là bas, tout le monde ou presque tient un kakebo. Pour preuve, il existe foule de Kakebo différents : pour les enfants ayant de l’ argent de poche pour la première fois, pour les ados, pour les futures mamans, pour les jeunes couples,…Le concept a été ramené par l’auteur du bouquin, Dominique Loreau qui vit là bas et qui a adapté ce célèbre livre de compte japonais à nos besoin occidentaux. En définitive, plus qu’un livre de compte, le Kakebo est un petit bouquin hybride entre compta personnelle, agenda, et journal intime.

Quelques grands principes

Plus qu’un livre de compte, tenir un Kakebo c’est adhérer à une façon de voir son budget et de gérer son argent. Ainsi pour vous lancer dans l’aventure, l’auteure vous propose de suivre quelques petites règles de vie simples qui doivent permettre de gagner du temps, d’économiser et d’avoir l’esprit plus tranquille quant à la gestion de son argent. Parmi ces conseils :

  • La base du Kakebo c’est de faire la différence entre les dépenses du quotidien en argent liquide et les mouvements bancaires (chèques, loyer, prélèvements automatiques,…)
  • retirer une somme d’argent FIXE toutes les semaines pour les dépenses quotidiennes. En gros vous fixez un budget mensuel pour la nourriture, les sorties, l’essence, la santé, l’habillement,…Une fois ce budget fixé, vous divisez la somme par grosso modo 4 semaines dans le mois et vous retirez cette somme de manière hebdomadaire. C’est avec cet argent que vous allez payer toutes vos dépenses. L’idée étant de ne sortir votre carte bleue que pour réaliser de gros achats.
  • Noter en détail toutes vos dépenses. Déjà le côté fastidieux de la chose pourra vous rebuter à consommer tout et n’importe quoi et en plus, cela vous permettra d’avoir une visibilité sur ce que vous dépensez et comment. Utile si comme moi vous avez tendance à sortir la carte bleue pour payer tout et n’importe quoi : du péage au sandwich de midi acheté à la boulangerie parce que la flemme de cuisiner.
  • Gardez toujours à portée de main ou de sac quand vous êtes en sortie, une petite pochette pour glisser les tickets de caisse et reçus de carte bancaire afin de ne rien oublier quand vous remplirez votre carnet de compte.

Présentation du Kakebo

Il est composé de plusieurs parties.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La première grande partie comprend une quinzaine de pages explicatives qui vous donne les clés pour comprendre, utiliser et tirer le meilleur parti possible de votre utilisation du Kakebo.

Puis vient le coeur du sujet avec la partie gestion des comptes. Elle se présente mensuellement, à chaque mois est attribué une couleur.

1bis

On commence avec une vue calendrier mensuelle qui permet de noter par exemple ses rdv importants puis une colonne de droite avec deux blocs très importants dans l’optique de planification :

  • le bloc « revenus » où vous notez vos salaires, aides type APL ou PAJE et tout autre revenu prévu type revente d’objects d’occaz ou encore petit chéque de la famille pour un anniversaire par exemple
  • le bloc « dépenses » où vous pourrez prévoir les grosses dépenses inhabituelles prévues ce mois ci comme la taxe d’habitation ou le rachat d’un truc qui coûte un bras.

3

4

Ensuite chaque semaine est présentée sur une double page. Le principe est simple puisque le concept du Kakebo est d‘utiliser au maximum de l’argent liquide. Vous écrivez donc chaque jour votre somme de départ dans votre porte monnaie, vos dépenses et donc l’argent total dépensé et l’argent restant pour les autres jours. A la fin de la semaine vous calculez le montant dépensé par poste de dépense et voyez le résultat. Pour ma part, je regroupe mes dépenses au travers de ses catégories, libre à vous de créer les vôtres : course alimentaire, repas et snack à l’extérieur, transport, loisirs, shopping, santé.

Vous visualisez ainsi très vite combien vous avez dépensé et surtout pour quoi. Prendre conscience qu’une quarantaine d’euros partait chaque semaine dans des conneries à grignoter ou des repas de midi acheté pour gagner du temps  m’a clairement refroidi et depuis je fais plus attention. Je préfère par exemple me faire un bon resto tous les 15 jours plutôt que de me nourrir de Sodebo tous les midis.

En fin de mois, vous avez aussi un récapitulatif des mouvements bancaires :

5

La dernière partie du Kakebo est aussi très intéressante (surtout si vous aimez les listes^^) puisque hormis une partie toujours très utile type numéro utiles, numéros de contrats EDF/assurances/…vous avez la possibilité de remplir mensuellement vos postes de dépense pour visualiser l’utilisation de votre argent sur une année complète.

Quelques previews des pages de la fin :

fin4 fin3 fin1Pour acheter votre Kakebo, RDV chez Cultura ou ici pour un achat en ligne

 

7 Comments

  1. Hello Mlle Paul 🙂

    Après quelques mois d’utilisation, tu as définitivement adopté le kakebo ?
    Est-ce que tu utilises toutes les pages ? Est-ce que tu as des conseils ?
    J’hésite à « investir » 🙂

    Merci,

    Cécile

    • MllePaul says

      Hello Cécile
      je ne me sers pas de toutes les possibilités mais je l’utilise beaucoup pour avoir une vision à court et long terme des dépenses (taxe diverses, impots,..)
      honnêtement vu le prix d’achat(15€ de mémoire) tu peux y aller tu ne seras pas déçue 😉

  2. Céline says

    Bonjour,

    Tout d’abord, un grand BRAVO pour votre travail et un grand MERCI pour vos conseils! Je me suis achetée le kakebo 2016. Grâce à vous, j’ai mieux compris. Il me reste encore une grande interrogation: que mettez-vous dans le tableau mensuel celui avec : objet, lieu d’achat, moyen de paiement, 1er paiement…?
    Dans le tableau qui précède, il me semble qu’il faut mettre toutes les transactions bancaires mais dans celui-ci je sèche.
    Mes salutations les meilleures et encore MERCI pour ce beau partage!
    Céline

  3. Carine says

    Bonjour. Je viens d’acheter la version 2018 et j’ai la même question que Céline. Quelqu’un peut-il m’éclairer ?

Répondre à Carine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.