Mlle Déco
comments 3

Achat immobilier : mes conseils après 2 achats en 3 ans !

Si vous suivez mes aventures sur instagram, vous savez que nous venons d’emménager dans notre nouveau chez nous seulement 2 ans et demi après avoir acheté notre première maison. Je vous arrête tout de suite, on avait pas du tout prévu ce plan là et un changement aussi rapide. Et pourtant force est de constater que si on m’avait dit il y a trois ans quand nous avons signé notre première maison que nous aurions déménagé moins de 3 ans plus tard, je ne vous aurais jamais cru !

Notre premier achat

Nous avons emmenagé dans notre première maison à nous en Septembre 2015. Avant ça, nous avions essuyé environ 6 mois de recherches, une cinquantaine de visites et zéro coup de cœur en vue. Je vous en parlais notamment ici où je vous expliquais qu’on achetait la maison qui sur le papier correspondant à tout ce que l’on ne voulait pas …

demenagement_conseil2

Pour ce premier achat il faut dire que nous avons perdu beaucoup de temps dans nos recherches pour diverses raisons :
Au départ, erreur de localisation. Il nous a fallu une vingtaine de visites pour se rendre compte que partir de Toulouse nous pesait et surtout pour percuter que perdre notre place en crèche familiale (en changeant de ville vous perdez votre place en crèche « publique ») nous coûterait très très cher en frais de garde sur notre budget mensuel.
Puis nous avons recherché une maison de ville sans être vraiment convaincu par les surfaces
puis l’atypique c’est révèlé être plutôt casse gueule car pas forcément toujours à notre goût
Puis au bout d’une cinquantaine de visites enfin on trouve. Une maison certes sans charme mais à un prix intéressant où notre budget travaux nous permet d’imaginer une maison sur mesure à re-décorer.

Et c’est ce qu’il s’est passé. Une grosse année de travaux plus tard et on avait la maison parfaite… sur le papier !!

 

Pourquoi déménager ?

Si vous vivez sur Toulouse, vous n’êtes pas sans savoir que certains quartiers subissent depuis quelques années une vraie métamorphose. C’est le cas du quartier au Nord de Toulouse où nous avions notre maison. Lors de notre achat, c’était un quartier composé quasi uniquement de maisons individuelles anciennes type « Toulousaine ». Puis la loi Pinel, les promoteurs immobiliers et le nombre de nouveaux arrivants sur Toulouse chaque année étant passé par là, les jolies maisons ont toutes été rachetées les unes après les autres. A la place, des barres d’immeubles, des chantiers, des routes bloquées et des bouchons à perte de vue. Essayez en effet de multiplier par 4 la population d’un quartier clé dans la circulation d’une ville sans toucher aux infrastructures routières et vous aurez des bouchons toute la journée. Au bout de un an on en pouvait plus. L’homme a commencé par rallonger son temps de trajet au travail de 5 minutes, puis 10, puis il a finit par mettre plus d’une heure pour faire un trajet qui en temps normal prend à peine 20 minutes.
De mon côté, le quartier familial pour lequel j’avais craqué au départ ne nous offrait pas du tout la qualité de vie que l’on souhaitait donc après tout puisque les taux étaient encore au plus bas et les biens similaires au notre en train de disparaître du quartier nous avons vendu, très vite (en 1 visite!) et à un très bon prix.

La recherche de la nouvelle maison.

Notre maison s’étant vendue à la vitesse de la lumière alors qu’on ne s’y attendait pas du tout, il nous a vite fallu trouver un plan de secours. Nous nous étions fixé un mois. Un mois pour trouver autre chose ou alors on cherchait une location dans le coin que l’on visait, avec le risque de devoir changer notre fille d’école 2 fois dans l’opération…

En grande organisée (mon mec dirait plutôt en grande psychorigide), j’ai mis en place un plan d’action très précis pour dénicher ce bien.

Une localisation hyper étudiée

On savait que l’on souhaitait se rapprocher du travail de mon mec et en même temps me permettre éventuellement de prendre des bureaux dans le même coin. On a donc éliminé de la carte tous les villages trop limitrophes de Toulouse (trop chers, trop peuplés) et on a aussi viré tout ce qui était à plus de 15 km du travail.

Il nous restait donc une poignée de codes postaux possibles (raisonnez d’ailleurs par code postal plutôt que par ville lors de vos recherches en ligne. Plein de bleds inconnus -dont celui où on a emménagé – nous auraient échappé si on s’était contenté de rechercher les quelques villes ou villages que l’on avait noté).

Bien calculer votre budget

Je ne vous apprend rien là dessus mais nous nous sommes fait aider par un courtier afin d’avoir un montage financier au plus juste (2 prêts différents dans notre cas).

De plus si dans vos critères vous recherchez des maisons avec travaux, pensez bien à garder une enveloppe de budget à soustraire du prix possible pour l’achat. Enfin ne faites pas comme nous lors de notre premier achat et pensez à tous les frais qui s’accumulent : notaire bien-sûr mais aussi frais bancaires en tout genre, coût d’un déménagement et des éventuels achats que vous aurez à faire une fois arrivé dans votre nouveau logement.

Une liste de critères précises

Pour le coup je crois qu’avoir eu l’expérience d’un premier achat nous a beaucoup aidé. On savait ce qu’on voulait et ce que l’on ne voulait plus. Ainsi lors de nos recherches, nous avons systématiquement enlevé toutes les maisons qui n’apparaissaient pas comme parfaites sur le papier.
A la suite de ça, les coups de fils aux agences ou aux particuliers ont été assez longs. J’essayais d’avoir le maximum d’infos dont l’adresse afin de pouvoir aller voir sur Maps les environs. Idem J’évitais à tout prix le mail afin de pouvoir demander le plus d’infos possibles avant d’éventuellement se déplacer.

Voici les critères que je demandais avant de caler ou non une visite :

  • exposition
  • écoles à proximité
  • travaux à prévoir
  • surface de chaque pièce
  • environnement : commerces, routes, voix ferrées, …
    -surface extérieurs
  • montant de la taxe foncière (on se faisait littéralement assommer dans notre ancien quartier)

Ainsi que des photos supplémentaires voir un plan ! Alors certes je suis certainement passée pour la meuf la plus reloue du monde mais on a gagné beaucoup de temps et au final on a visité 5 maisons avant de tomber sur la bonne ! En une semaine c’était plié on avait trouvé notre nouveau chez nous.

J’espère que ces quelques conseils pourront vous être utiles. N’hésitez pas à en rajouter en commentaires, je mettrais à jour l’article avec vos remarques

 

3 Comments

  1. Hello !
    Ton article m’intéresse tout particulièrement, d’autant plus quand je vois que tu parles de Toulouse.
    Peux-tu me dire où vous avez finalement acheté ?
    Nous arrivons à Toulouse dans une semaine (!!!), pour le moment en location à Pont Jumeaux dans un appartement. Quand j’aurais signé un CDI, nous chercherons a maison de nos rêves.

    On n’envisage pas Toulouse en tant que tel parce qu’on veut de l’espace, un jardin, une piscine, le tout à un prix raisonnable. Mais on veut des transports en commun pour que dans 15 ans (ahaha) nos enfants puissent aller en ville sans qu’on ai besoin de faire le taxi. Difficile de savoir ce qui va être fait dans les prochaines années (même si je pense que la ville va finir par se bouger pour développer les infrastructures) donc pour le moment, on se base sur l’existant. Du coup on envisage les communes limitrophes de Toulouse à l’ouest, sud ouest et est pour le moment.

    • MllePaul says

      On a acheté vers Castanet dans un petit village dont on avait jamais entendu parler 🙂

  2. En fait, ce qu’il nous aurait fallu, c’est une personne comme toi pour nous aider à acheter notre maison. Parce que purée, qu’est-ce qu’on s’est trompé… On mange cher dans la tronche et on va de désillusions en désillusions. Tout ce qu’on espère maintenant c’est arriver à faire rapidement les travaux nécessaires (qui nécessitent a priori l’intervention d’un architecte tellement c’est n’imp’), pour revendre au minimum ce qu’on l’a achetée, donc sans compter les travaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.