Mlle Maman
Leave a comment

#9moismonchoix : Une nuit insolite pour découvrir une maternité

Cet été j’ai reçu un mail un peu étrange dans ma boîte email. On m’a proposé de « tester » une maternité !

Au début, je n’ai pas compris. Je me suis demandé ce qu’ils entendaient par « tester » une maternité, est-ce que j’allais assister à des accouchements ? Me faire reluquer le col de l’utérus pour une opé de communication ? En fait et bien heureusement non ! Passées les quelques minutes d’incompréhension, j’ai eu une explication de vive voix et en fait c’est beaucoup beaucoup plus sympa et utile que ça en avait l’air au premier abord !

Ma pomme et la grossesse : petit rappel de pourquoi mon utérus remonte dans ma gorge quand on évoque n°2.

Avant de vous parler en détail de cette opé, je tenais à vous faire un petit rappel des faits pour que vous compreniez à quel point le message final de tout ça m’a parlé…

blog-maman-toulouse

Une grossesse ce n’est pas toujours la plénitude, le glow de la femme enceinte, les hormones du bonheur et cet état de grâce que l’on nous exhorte un peu à avoir. Dans mon cas, j’ai eu des soucis de santé au début de la grossesse, j’ai du lever le pied pendant le premier trimestre et limiter tout déplacement. Au second trimestre, on a eu de gros doutes sur l’état de santé de mon bébé. Au dernier trimestre j’ai eu une petite période de répit pendant environ 2 semaines avant de galèrer pendant presque 2 mois pour les moindres petites choses du quotidien. J’ai pris beaucoup de poids (j’ai arrêté de me peser à +25kg, un gros mois avant d’accoucher) et mon dos me faisait souffrir le matyr. Bref je vous la fais courte : la grossesse j’ai détesté.

L’accouchement ma bonne dame ? Tout aussi nul et clairement affreux (péridurale qui ne fonctionne pas sur moi, liquide amniotique teinté donc ocytocine, travail très rapide sans anti-douleurs donc, plus de force pour quoi que ce soit et cette impression d’être droguée au gaz que l’on me faisait respirer, tout ça pour finir par une épisio de barbare avec un hématome géant qui m’a empêché de m’assoir pendant 3 semaines. VIVE LES SUITES DE COUCHE !

Je passe sur les 6 mois qui ont suivi à l’hôpital avec une opération à coeur ouvert sur ma poulette…La maternité et moi on est plus trop copain.

#9moismonchoix : la première maternité que l’on peut tester

9moismoichoix

C’est là qu’on revient au présent de ce jour d’été où j’ai ce drôle de mail dans ma boîte de réception. La clinique et maternité de l’Union près de Toulouse lance une opération pilote inédite en France. Trop de grossesses sont mal vécues, trop de femmes et de couples ne bénéficient pas d’un accompagnement qualitatif. Trop de projets de naissances sont passés sous silence par les équipes médicales et des problèmes budgétaires. La clinique Ramsay de l’Union  a développé tout un programme de prise en charge globale en proposant par exemple aux futurs parents d’assister pendant la grossesse à des ateliers de sophrologie, de yoga, de bain thalasso bébé, ou encore d’atelier spécial pour les papas pour les aider à trouver leur place.

Le but de #9moismonchoix ? Faire découvrir gratuitement et en exclusivité à un petit groupe de personnes (pas forcément en attente d’un bébé) la maternité et ses services.

Comment ?

Le 11 Octobre prochain, je vous invite à venir découvrir cette maternité pendant une soirée pas comme les autres. Vous pourrez assister seul(e) ou accompagné(e) à une soirée un peu spéciale où après un One Woman Show de Kee-Yoon (une avocate devenue humoriste ), vous pourrez au choix recevoir des conseils de pros sur les 100 premières nuits de bébé, la gestion de la douleur, le périnée et la prévention de l’épisiotomie (j’en aurais bien eu besoin de celui-là 😀 )…Et ensuite ? Vous pourrez tester pour de vrai la maternité, gratuitement et là encore en pouvant être accompagné(e) du futur papa.

9moismon choix

TOUTES LES INFOS ET INSCRIPTION

Alors, on se retrouve là bas ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.