Mlle Maman
Leave a comment

Les 100 premières nuits du bébé : notes sur la conférence Ramsay

Je vous ai parlé de #9moismonchoix il y a quelques semaines à peine. La suite de l’aventure, c’était la semaine dernière à la Clinique Ramsay de l’Union près de Toulouse. Je vous ai fais quelques story instagram ce soir  là et vos questions en MP ont été nombreuses. J’y assistais en effet à une conférence sur les 100 premières nuits du bébé.

Devant la quantité de petites choses intéressantes apprises, j’ai décidé de tout archiver ici afin que ça puisse par la suite servir au plus grand nombre 😉

Petit rappel sur #9moismonchoix

Il s’agit d’une opé inédite en France (et qui a eu lieu à Toulouse ! Cocorico !) lancée à l’initiative du réseau médical Ramsay propriétaire de la clinique et maternité de l’Union à Toulouse. Le temps d’une soirée, ils ont ouvert la maternité au public. Ainsi les futurs parents (ou même toute personne intéressée par la gestion de la grossesse et de l’accouchement) ont pu pendant quelques heures découvrir la maternité à travers différents ateliers ou conférences. Certains ont même pu dormir sur place pour tester la maternité avant le grand jour (ou pas !).

De mon côté, j’ai donc décidé d’assister à la conférence sur les 100 premières nuits du bébé. Pilotée par une pédiatre adorable, j’ai appris pleins de choses …

Les 100 premières nuits de l’enfant

In Utero !

Nous avons commencé à aborder le sommeil de l’enfant in utero. J’ai ainsi appris qu’il était tout à fait possible d’observer le sommeil du foetus par échographie grâce à ses mouvements corporels, respiratoires et oculaires. On sait par exemple que dès les dernières semaines de grossesse, le début d’une organisation circadienne pointe le bout de son nez ! Et truc encore plus dingue, le bébé dort pendant l’accouchement, et il se réveille uniquement pendant les dernières contractions.

Le premier mois de vie

Le cycle circadien va ensuite disparaître pendant les 3 premières semaines de vie, laissant la place …à la marmotte!  Les nouveaux nés dorment généralement beaucoup -en moyenne 16h par jour- et on peu de phase d’éveil. Ils sont en réalité calé sur un rythme de 4h et vont s’endormir en sommeil agité et vont alterner 3 à 4 cycles de 50 à 60 minutes de sommeil.

Le sommeil de 1 à 3 mois

Le rythme circadien va peu à peu reprendre sa place sauf que ce troll de bébé est sur un rythme de 25h ! Je dis troll mais en fait , des études ont prouvé que si on laissait un homme adulte vivre quelques jours dans une grotte sans voir la lumière du jour, il se calerait aussi naturellement sur une alternance jour/nuit de 25 h. Tout le challenge est donc de tenter mettre un semblant de marqueurs temporels pour que le bébé puisse s’y retrouver entre les 25h de son cycle naturel et les 24h de notre cycle temporel social. C’est d’ailleurs ces 25h qui font que l’on peut être complétement perdu d’un jour à l’autre avec un jeune bébé. Il se décale tous les jours !

Comme nous expliquait la pédiatre, il faut donc tenter d’instaurer des marqueurs de temps : le bain, la balade, la phase de jeu,…toujours à la même heure (plus ou moins hein, on n’est pas à une vache près) afin d’aider le bébé à se caler sur 24h.

Pour se faire quelques astuces :

  • faire le noir complet la nuit
  • au contraire, laisser l’enfant dormir à la lumière du jour en journée
  • faire le calme la nuit : ne pas trop parler ou doucement
  • vivre sa vie le jour même si le bébé dort à côté ( je pouvais passer l’aspirateur sans problème à côté de ma fille quand elle était bébé)

Peu à peu le cycle circadien va être bien intégré et le bébé aura le rythme jour/nuit de 24h. Bon je vais être franche vous avez l’habitude, c’est pas la fin des problèmes de sommeil pour autant. Après on a les premières petites maladies, les dents, l’angoisse de séparation du 8-9 mois , les cauchemars…Bref, les nuits avec un enfant sont rarement calmes et il n’y a pas de recettes miracles. Ce que j’ai retenu des 4 premières années de sommeil avec ma fille c’est clairement de faire comme on le sent et de ne pas écouter tous les conseils que l’on nous donne. Chaque enfant est unique et ainsi en va pour leur sommeil. Le tout c’est surtout à mon sens de trouver des solutions pour tenir le coup pour les parents. Le sommeil c’est la loterie, parfois on gagne le gros lot et parfois on galère des années.

Ma tête après 3 ans de nuits pourries

Mais par contre si vous avez des astuces qui peuvent aider les autres parents, les commentaires sont ouverts 😉

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.